Grand-Manan 2019 jour 1

Oh Grand-Manan comme je t’aime. Tu es une ile magnifique qui met un peu plus de beauté dans la baie de Fundy. Une fois rendu sur tes terres après une heure et demie de traversier tu produis sur tes visiteurs un effet de calme incroyable. La beauté de tes paysages, villages, phares et petits ports sont une source infinie d’inspiration photographique. La première fois que je t’ai visitée, tu étais surtout un tremplin pour se rendre à Machias Seal Island pour l’observation des Macareux moine mais aujourd’hui je sais que tu as beaucoup plus à offrir. Tes levers et couchers de soleil sont d’une beauté remarquable et les nuits étoilées sont spectaculaires. En plus des Cerfs de Virginie et Faisans de Colchide bien présents tu as un phénomène spectaculaire qui arrive parfois tout d’un coup soit le brouillard. Une fois installé, le paysage devient tout autre. Il n’y a rien de plus reposant qu’une nuit sous la corne de brume. Je t’ai visitée plusieurs fois et c’est loin d’être terminé. Cette année mon passage d’une semaine fut plus tôt et à part à l’arrivée et la première moitié de la seconde journée, le soleil fut couvert par ce fameux brouillard pour le reste de la semaine. Ce fut une expérience incroyable avec une tout autre vison de tes beautés.

Pour cette première journée juste après le souper les Cerfs de Virginie ont débarqué pour notre plus grand plaisir et pour terminer cette longue journée de voyage je me suis dirigé à Long Eddy Point pour observer le soleil se coucher et plonger dans la magnifique baie de Fundy.

Ça trille

Pas besoin de vous le dire, le printemps est en retard. J’ai l’habitude de faire mes cartes de la fête des mères avec des Trilles rouges ou des Érythrones d’Amérique. Elles ont bien sorti de terre mais la fleuraison tarde. J’ai bien trouvé quelques Trilles en début de fleuraison mais les rares Érythrones déployées ne frisaient pas encore leurs pétales ne laissant pas voir leurs pistils. Après quelques heures dans le Parc Linéaire de la rivière Beauport, j’ai trouvé quelques sujets pour mes fameuses cartes.

Sarcelle et cie

La journée était belle et pensant que la migration avait débuté, je me suis rendu au Domaine de Maizerets. J’ai fait de bien belles rencontres mais malheureusement la migration semble retardé causée sûrement par le temps froid printanier. Je vais me reprendre plus tard mais voici une sélection de la faune que j’ai croisé.

La vie reprend

Passablement encore froid et venteux, je me dirige dans le Parc Linéaire de la rivière Beauport. Je suis en mode oiseaux mais j’ai le kit macro dans le sac à dos dont mon tout nouveau 60 mm pour faire des prises macros plus rapprochées. Malheureusement les oiseaux ne sont pas au rendez-vous mais je suis très heureux de constater que la vie ressuscite dans les sous-bois. Malgré la grisaille du paysage je trouve des fougères qui émergent laissant apparaître les débuts des têtes de violons. Les choux puants ont sorti et on même commencer à se départir de leurs belles enveloppes rouges. J’ai même eu la surprise de croiser des trilles rouges dont la fleuraison arrivera sous peu. J’ai passé la majorité de la journée accroupis au sol à changer de matériel car le kit oiseaux fut plutôt tranquille. Voici une sélection photographique de cette journée. Vous y trouverez peut-être quelques imperfections mais j’ai totalement changé ma chaîne de traitement et je dois encore apprivoiser les logiciels mais je suis certain que je vais obtenir de meilleurs résultats dans le futur avec ces outils.