Joyeuse Pâques

Depuis plus d’un an j’ai la tête installée dans la guillotine de la maladie mais heureusement mon moral d’acier tien éloigné le bourreau. J’ai dû passer plusieurs examens dernièrement et en attente des résultats, c’était vraiment le bon moment pour utiliser mes vacances non utilisées de l’an dernier. Je suis donc partis sur mon ile préférée soit Grand-Manan. Le soleil semble vouloir prendre congé pour cette période et c’est plutôt la pluie et le brouillard qui sont présent. Comme je n’ai pas de soleil pour faire la recharge des batteries, c’est la corne de brume du phare Swallow Tail qui s’en charge. C’est plus difficile pour la photo mais je tire bien mon épingle du jeu en profitant des situations changeantes. Aujourd’hui c’est jour de Pâques mais je n’ai pas rencontré de lapin pour bien illustrer la situation mais j’ai plutôt un beau coq en parade devant sa femelle. Ce n’est pas un coq ordinaire mais un faisant de Colchide. Ils sont vraiment un beau présent de Pâques.

Carouge à tête jaune

Un rêve c’est réalisé pour moi ce matin. J’avais eu une excellente journée au Domaine de Maizerets et je terminais en photographiant les quiscales bronzés à l’Arboretum de Québec. Tout à coup un oiseau avec du jaune que je pensais être un Merle d’Amérique sort d’un cèdre pour défiler devant moi. C’est dans le viseur que je constate que c’est le très convoité carouge à tête jaune. J’ai parcouru bien des sites dans les quinze dernières années pour en trouver un mais sans succès. Cette fois-ci sans le chercher il a fait une courte apparition devant moi juste le temps d’en faire quelques photos. Que d’émotion !!!!!

Carouge à tête jaune

Variété hivernale

J’ai toujours aimé m’amuser avec plusieurs techniques photographiques que ce soit l’animalier, la macro, le paysage mais aussi avec des objectifs bien particuliers comme le fish-eye et à décentrement de focus. La seule chose que je trouvais déplaisante est que je partais souvent avec une seule technique ce qui me provoquait souvent des frustrations car je voyais m’échapper de belles prises. Depuis ma pause maladie j’ai fais deux gros changements. Soit des déplacements plus courts lors d’une seule journée photo et mettre la priorité sur la photographie macro. La nature est tellement généreuse dans le petit monde que je me rends compte qu’il est possible d’y trouver des sujets à l’année mais la période hivernale réduit quand même le choix. C’est pour cela que je me suis adapté et qu’aujourd’hui je me promène avec la possibilité d’utiliser trois kits pour faire de l’animalier, du paysage et de la macro. Dans le parc linéaire de la rivière Beauport j’y trouve donc moult sujets car je ne me concentre pas juste sur une technique. C’est vraiment passionnant de découvrir tous ces sujets photographiques tout près de chez-moi. Voici une sélection photographique de cette journée passée dans le secteur nord-sud du parc. Il y en a pour tous les goûts.

Goutte d’huile

Encore un week-end trop occupé mais j’ai quand même trouvé un petit bout d’après-midi pour monter un petit studio maison et m’amuser avec des gouttes d’huiles dans l’eau. J’ai varié les huiles et surtout les fonds et les résultats furent spectaculaires.

Encore des gouttes

L’hiver 2019 ne passera à l’histoire pour mes sorties photos extérieures. Régulièrement le mauvais temps sévit, j’ai des obligations ou des rendez-vous médicaux. Le week-end qui arrive sera encore à l’intérieur pour des rendez-vous. Heureusement il me reste souvent un bout d’après-midi libre et j’en profite pour monter un petit studio et m’amuser avec la photo. Cette fois-ci c’est avec des gouttes d’eau que j’ai gardé mon matériel photo éveillée. J’ai changé la couleur de l’eau, des arrières plans et la grosseur des gouttes ce qui a donné une belle variation de forme et couleur.