Gaspésie 2019 jour 6

Dernière journée de ce voyage printanier en Gaspésie et le réveil se fait dans le brouillard. C’est un peu une déception mais heureusement le lendemain ce sera le soleil pour le retour à la maison. En plus du brouillard qui est parfois très intense, la nature est plutôt au repos car je ne ferais pas beaucoup d’observation à part en toute fin de journée un ours noir qui n’a jamais levé la tête pour la photo. Encore une fois j’ai adoré ce voyage qui peu être tellement diversifié avec cet immense territoire à découvrir ainsi que de l’accueille de l’équipe de M. Côté qui possède plusieurs possibilités d’hébergements à Cap-des-rosiers dont le motel du haut phare. Il est fort possible que j’y retourne d’ici peu pour profiter des couleurs automnales.

Gaspésie 2019 jour 5

Avant dernière journée de ce voyage en Gaspésie et c’est le brouillard qui s’invite. J’ai eu droit à deux pauses soleils rapides mais le brouillard est revenu au galop. Les levers et couchers de soleil ont été impossibles mais je ne suis pas resté encabané Je ne me suis pas trop éloigné en me concentrant sur Cap-des-rosiers et le parc Forillon. Ce ne fut pas la meilleur journée photo mais j’ai fait avec ce que j’avais et je ne déteste pas le résultat.

Grand-Manan 2019 jour 7

Dernière journée de ce voyage à Grand-Manan car le départ se fait très tôt le lendemain matin. Nous devons donc charger le véhicule en fin de journée ce qui nous laisse moins de temps pour la photo. Malheureusement c’est la pire journée du voyage car il y a une forte pluie et encore du brouillard. Je débute par la baie de Swallow Tale ou l’eau nous montre sa puissance. Par la suite nous nous rendons au bout de la Wistle road pour photographier le phare d’Eddy point. Pour terminer le parcours, c’est à Black Harbourg que l’on s’est rendu mais c’était tellement désagréable que les Kodaks sont restés dans l’auto. Au retour quelques cerfs de Virginie ont pris la fuite à notre arrivée. Nous avons attendu quelques accalmies dans la météo pour charger l’auto et profiter de la dernière nuit sous la corne de brume.

Grand-Manan 2019 jour 6

À la levée c’est la pire purée de pois que j’ai connu sur l’ile. Il y a une petite bruine mais elle prend une pause. Je décide de me rendre à la source de la corne de brume soit le phare de Swallow Tale situé à North Head. Une bonne ballade dans un monde presque féerique. Par la suite nous avons parcouru l’ile jusqu’au point le plus au sud ou il y a le phare de Southwest Head. Les paysages étaient méconnaissables avec ce brouillard et mon matériel photo a bien travailler pour restituer l’ambiance.

Grand-Manan 2019 jour 5

La corne de brume ne manque d’énergie ce matin et elle travaillera la journée entière car le brouillard est bien installé. À part quelques percés, la photo animalière était impossible mais je me suis promené sur l’ile toute la journée. Je revenais souvent à la maison pour me laisser bercer par le son de la corne. C’était la relaxation totale, quel bonheur!