Héron dans le jaune

Comme nous allons avoir une période presque estivale, je ne pourrais pas continuer dans le thème du réchauffement pour cette série. Même si la neige va presque disparaître sous peu, ça fait du bien de voir un peu de verdure et de couleur. La journée a débuté lentement dans le parc linéaire de la rivière Beauport avec quelques insectes, araignées, fleurs et champignon. En arrivant au marais du secteur des poètes j’ai eu la surprise de la journée. Un grand héron cherchait sa pitance dans le secteur. Comme je n’avais pas mon équipement pour les oiseaux, j’ai dû faire quelques approches furtives pour ne pas faire fuir l’oiseau et réussir quelques clichés. Comme il semblait se diriger vers le secteur est, j’ai été me placé de façon incognito en attendant son arrivée. Ce fut long mais comme j’ai de la patience à revendre ce n’étais pas un problème. Au moment ou il arriva au lieu espéré, un hurluberlu qui passait dans le sentier a décidé de frapper dans ses mains et de crier pour faire envoler le héron. Je croyais bien que mon travail avait été anéantis mais ce fut tout le contraire car j’ai fait un approche discrète et c’est là que j’ai eu cette photo inusitée que je vous ai déjà présenté soit le héron dans une talle de verge d’or. La patience finie toujours par rapporter.

Fous en action

Une journée mémorable en Gaspésie. C’était en 2011 ou nous nous somme rendus à l’Anse à Beaufils pour noliser un bateau de pêche et nous rendre du côté sud de l’ile Bonaventure juste sous la colonie de fous de bassan. Nous étions en plein action car ça plongeait de partout. Le soleil était d’une puissance incroyable ce qui compliquait la prise de vue d’oiseaux blancs. Pour augmenter les défis, il y avait de fortes vagues ce qui compliquait notre stabilité dans le bateau. Ce fut quand même un spectacle inoubliable.

Hybridation

La migration des oiseaux semble tirer à sa fin donc mes sorties hybrides achèvent aussi. Avec la pousse extraordinaire de la végétation, je pense bien que je vais me concentrer à la macro avec les sujets qui sont de plus en plus présents, je pense avoir beaucoup de plaisir. Voici donc l’une de mes dernières sorties exténuantes causées par tout le matos à transporter.

Six points

Une belle journée photo sous le signe de la diversité. Quelques sujets se sont présentés dans les meilleurs conditions que ce soit Moucherolle, Paruline et Cicindèle. La sortie hybride en a encore value la peine malgré la difficulté de transporter deux équipements.

Masquée sauteuse

Une autre journée sous le signe de la diversité dans le parc linéaire de la rivière Beauport mais cette fois la chaleur un peu extrême était au rendez-vous. J’ai trouvé fleures, oiseaux, insectes et araignée. Une journée très satisfaisante.