Le casse-croûte

Journée plutôt difficile. Une fois le brouillard dispersé le soleil réchauffait la végétation mouillée par les averses de la veille ce qui provoqua une humidité terrible mais ce fut de courte durée car le vent se leva et rendais plus supportable cette chaleur. Le mauvais côté de chose est que la végétation était maintenant en mouvement. J’ai débuté la journée avec une micro araignée sauteuse avec une aussi petite prise en bec. Pas facile de faire le foyer sur un aussi petit sujet en mouvement sur une plante en mouvement… Plus loin dans le boisé je remarque une petite feuille repliée avec une toile d’araignée sur le dessus. En tentant de photographier cette autre mini araignée je remarque une nymphe de Podisus avec elle aussi son casse-croûte. Le temps de quelques clichés et elle alla déguster son lunch sous la feuille. À quelque pas de là, je repère un autre prédateur avec sa proie. Laphria canis avait une mouche entre les pattes. Le temps d’un cliché, elle quitte et revient quelques instants plus tard avec une autre proie plus colorée. Finalement cette journée difficile fut plutôt productive.