Retour du sphex

C’est toujours dans le parc linéaire de la rivière Beauport que je me rends pour cette calme journée. Le soleil est absent mais le vent lui aussi à pris congé. Je suis accueilli par les jaseurs d’Amérique qui annoncent ma venue sur le site. Une Paruline masquée “chip” sans arrêt pour me tenir éloigné de sa seconde nichée. Le monde aviaire est bien éveillé mais c’est tout le contraire pour le monde entomologique. Les petites bêtes sont peu présentes même lorsque je scrute les bosquets de tanaisie vulgaire si odorantes. Je trouve tout de même quelques bons sujets photographiques mais c’est en fin de parcourt que j’ai frappé le gros lot. Pour débuter je croise une belle punaise qui est suivi par une autre de la famille des Miridae. Ma journée était faite lorsque j’ai aperçu un grand Sphex noir butinant sur de la verge d’or à feuilles étroites. J’ai eu le temps de me faire une belle série de cet insecte géant pour mon plus grand plaisir.