Chaudes couleurs par temps frais

Malgré la belle température d’octobre, la végétation s’affaisse et les plantes hôtes sont de plus en plus rare. Même si ma saison macro tire à sa fin, je découvre encore de bien jolis sujets à vous présenter mais cela demande plus de patience et de temps mais comme c’est une passion pour moi, ce n’est pas un problème.

Ou sont-elles

Comparativement à ma sortie antérieure, il faisait plus chaud et moins venteux mais à ma grande déception les insectes étaient presque absents. Comme la saison achève, toute journée avec un bon potentiel qui ne fonctionne pas est très décevant. Heureusement comme à l’habitude, j’ai trouvé d’autres beautés à vous présenter provenant toujours de ce prolifique parc linéaire de la rivière Beauport.

Première d’automne

Enfin de retour le terrain et surtout mon petit parc préféré soit celui de la rivière Beauport. Malheureusement mes plantes hôtes favorites qui sont les tanaisies vulgaires sont en fin de vie et les beaux boutons jaunes sont devenues bruns et secs. La verge d’or remplace la couleur dans le champ mais à part les butineurs, les insectes sont moins présents. J’ai quand même découvert de bien belles beautés naturelles.

La première estivale

Pour ma première sortie estivale de photo macro la nature a été particulièrement généreuse. J’y ai trouvé de tout en bonne quantité soit des insectes, plantes, champignons et de belles araignées et ça ne fais que commencer.

La première Eris

Je suis toujours impressionné par la diversité de sujets macro VS oiseaux. Très régulièrement je trouve de nouvelles espèces que je n’ai jamais vu que les cocheux appel lifer toujours dans le même petit parc à côté de chez moi ce qui serait impossible avec les oiseaux à moins de parcourir des KM à la tonne. En voici la preuve avec une série des plus diversifié avec ma première Eris flava soit une araignée sauteuse avec ses beaux petits yeux.