Difficile macro.

Une belle journée de soleil pour le parc linéaire de la rivière Beauport. Je débute la ballade en mode oiseaux. Très peu de sujets montre leurs présences dans le parc. Est-ce la fraîche, les bons vents ou simplement un creux dans la migration aviaire mais c’est le calme plat. Je change donc de kit et j’opte pour la macro et au lieu de scruter la cime des arbres, c’est plutôt sur la basse végétation que je concentre ma recherche mais tout comme la faune aviaire, le petit monde des insectes offre peu de possibilités. Avec beaucoup de patience et de concentration, j’ai découvert de très petits sujets comme deux araignées qu’a la première vue avaient plutôt l’allure d’une petite mousse sur la feuille mais une fois dans l’objectif, je découvris de belles bêtes. À cause du vent, je n’avais pas apporté la super macro (MP-E65) mais j’ai poussé le matos au maximum pour obtenir la mise au point à la plus faible distance possible et réussir des clichés du mieux que je pouvais. Voici le résultat.