Le stylo

Avant ma sorti patio j’avais fais une dernière série d’empilage avec un stylo à bille. Je pensais bien que la macro en studio était terminée pour la belle saison mais il se pourrait bien que ce ne sera pas le cas avec le temps froid et venteux que nous connaissons.

Nouveaux flashs

Comme vous le savez, deux de mes flashs annulaires m’ont quitté pour un monde meilleur. J’ai tenté de palier la chose avec plusieurs options mais le résultat pour les empilements n’était pas à la hauteur de la qualité que j’aime obtenir. Aujourd’hui j’ai reçu deux remplaçants et ils semblent aux mêmes niveaux que mes précédents décédés. Voici une rapide série d’empilement d’une punaise rouge qui démontre un bon potentiel.

Castor

Le Canon Mp-E65 est un magnifique objectif macro qui peu offrir du 5X en grossissement mais son défaut est que le sujet doit être très très près de l’objectif soit de 4 à 5 cm. Avec le flash annulaire le sujet est presque dedans. J’ai tenté de palier avec des éclairages secondaires qui ont un peu aidé mais pas facile de bien balancer. Ma plus grosse problématique est les pièces de monnaies grises. J’ai fait plusieurs séries de test dernièrement et les bons résultats ne sont pas au rendez-vous. Aujourd’hui j’ai fait un dernier essaie avec une pièce de 5 cents. J’ai trouvé relativement acceptable le rendu mais c’est surtout pour les détails que je vous présente cette variation.

Pastel sèche

Avec mon nouveau type de flash annulaire qui est moins puissant, j’ai dû faire beaucoup de tests pour pallier au problème surtout dans les plus forts grossissements et avec un sujet beaucoup plus gros ce qui prend beaucoup plus de photos pour l’empilage, ça augmente la complexité mais je suis quand même heureux de cette variation d’un pastel sèche.

J’ai le feu

L’allumette, un simple sujet qui m’a donné pas mal de souci et qui finalement va me coûter un bras. Il y a quelque temps j’ai fait des séances photos d’empilage d’image. C’est à l’ordinateur que j’ai eu la surprise de constater que le montage était impossible. J’ai refait plusieurs prises de vus mais rien à faire. J’utilise un flash annulaire Canon qui est au bout de l’objectif et est constitué de deux tubes. Le tube de droite ne fonctionne plus. J’ai donc décidé de remplacer le flash par le Sigma. Mon bureau est en deux partis, soit le montage de mouche et le petit studio. Devant mon étau à mouche j’ai une loupe sur pied pour m’aider à bien placer le matériel. Donc je prends le Sigma mais l’écran ne fonctionne plus. En regardant de plus près, je constate qu’il y a une petite partie du coin qui semble être fondu.  Comme il y a une fenêtre à coté et que le soleil y entre fortement, je comprends que c’est la loupe qui a fait les dommages. Je me pensais sauver avec mon troisième flash mais il est trop puissant pour les poses à 4cm du sujet. J’ai donc été porter mes deux flashs au garage et le lendemain on m’annonce qu’ils sont décédés. J’en ai pour 1500$. De plus j’ai subi un troisième crash soit ma machine expresso. Une nouvelle pompe et encore bien des $$$ mais au moins j’ai retrouvé le bon café. Pour faire mes séries d’empilage je me suis procurer un flash annulaire au led. Beaucoup moins puissant mais fais très bien le travail en studio pour une fraction du prix. Dure semaine mais j’ai finalement réussi ma série de cette allumette. Ne restera plus qu’à remplacer les deux autres flashs avant le beau temps mais heureusement il y en a maintenant des aussi performant mais à meilleur prix.