Le crabe et l’araignée

Il y a fort longtemps, un crabe débarqua sur une plage qui semblait désert. Il s’installa sous une roche pattes déployés prêt à attraper toute proie qui passe dans la zone. Une araignée trop petite pour devenir un repas passa devant. Mais que fais tu la lui demanda l’araignée. Je chasse lui dit le crabe. Je suis à l’affût sous cette roche et la première bête qui passe sera mon repas. Tu ne fais pas ça? Mais non s’offusque l’araignée. Pour chasser, je choisi un site dégagé ou je construit et installe une grande toile pour attraper mes proies. C’est un grand travail qui est souvent saboté par des oiseaux ou des petits ou grand animaux qui ne respecte en rien mon travail. Mais pourquoi tu ne fais pas comme moi dit le crabe. Tu n’a qu’a te trouver un habitat qui est fréquenté par tes proies favorites et t’y installer pour attendre ton repas. Tu sera beaucoup moins fatigué et tu aura plus d’énergie pour les amours. La dernière phrase fit sonner une cloche chez l’araignée, chasse facile et amour en prime, pourquoi pas…. Elle s’installa donc dans le coeur des fleurs à attendre les butineurs du secteur et le résultat fut spectaculaire. Au fil du temps, elle s’adapta à son environnement en devenant quelque peu caméléon en adaptant ses couleurs pour être moins visible et obtenir le meilleur mimétisme. Maintenant elle fait partie de la famille des Thomisidae sous le nom de Misumena vatia mais communément appelé araignée crabe.

 

4 comments

  1. Même ma fille qui a une phobie des araignées, trouve tes photos superbes.

    Bravo Raynald

  2. Moi aussi j’avais certaine crainte avec les insectes mais depuis que je les observent à travers mon objectif, c’est plutôt un respect qui c’est installé car leurs vie est rude et en fouillant on découvre de véritable beauté.
    Merci Raymond.

Comments are closed.