Canard insecte

Seule journée de beau temps du week-end, je me dirige au Domaine de Maizerets dans l’espoir d’observer la migration des parulines. Arrivée dans les arbres fruitiers, il y a tout un groupe de travailleurs qui taillent les arbres. Bien déçu, je me rends donc dans le secteur des marais mais le secteur est bouleversé par un travailleur qui passe un souffleur sur les sentiers pour dégager les feuilles mortes. Tout un boucan qui est fait par cette machine. Très peu d’oiseaux ont été aperçu dans ces conditions à part les valeureux colverts toujours présents. En après-midi avec ce beau temps peu venteux, je me suis dirigé dans le parc linéaire de la rivière Beauport pour possiblement l’une de mes dernières sorties macro d’insecte de la saison et encore une fois je n’ai pas été déçu.

 

Full couleur!

Nous avons débuté cette journée à la base de plein-air de Ste-Foy pour assister au départ des bernaches mais à notre arrivée elles étaient parties. C’était bien triste car l’eau était très colorée par les reflets des arbres aux couleurs automnal. Nous avons trouvé une très bonne compensation par la suite avec les canards dont les branchus. Dans cette eau reflétant l’or et le rubis, nos petits trésors de branchus nous donnaient des compositions incroyables. En après-midi je me dirige seul dans le parc linéaire de la rivière Beauport pour faire un peu de macro car la saison achève. Ça débute lentement avec une sauterelle et après avoir fait le tour du champ, dans un bosquet de verge d’or, je croise celui que je n’avais pas encore vu cette saison, le grand Sphex doré. Magnifique guêpe géante de près de 3cm qui semblait butiné d’une tige à l’autre. C’est rendu à la maison que j’ai compris qu’il ne butinait pas mais qu’il chassait les pucerons le long des tiges. Son mets préféré est la sauterelle mais dans la verge d’or il y avait tout un buffet. Heureusement car je n’aurais pas aimé subir sa morsure. Il y a un fond d’écran disponible du Sphex ici: https://1drv.ms/i/s!AvYgPeXw2-POh4ZDOzrqzuMQZ8QUuQ

Quelle journée qui semble avoir été la dernière journée photo de mes vacances 2017.

 

L’isle-aux-Coudres

Une belle sortie entre amis à l’isle-aux-Coudres pour faire un peu d’oiseaux migrateurs. Le vent est à écorner les boeufs même le traversier lutte contre les vagues et les oiseaux sont sous d’autres cieux. Heureusement qu’il y a les paysages qui sauvent la mise.

 

2M1P

J’ai résumé le titre. Deux fois Maizerets et un parc linéaire de la rivière Beauport. C’est bien tranquille dans ces deux site en ce début d’octobre mais j’ai quand même trouvé quelques sujets intéressants dont des parulines, des pics maculés et un superbe grand sphex noir. Une grosse bête de plus de 35mm.

 

Colibri et cie

Il y avait longtemps que je m’étais rendu au parc des moulins. J’ai donc parcouru les nouveaux sentiers. De biens beaux grands chemins mais tout clôturés. Je croyais revivre le bon temps du zoo mais c’est nous qui sommes en cage…. J’ai terminé la balade au jardin des oiseaux pour faire un peu de colibri. Les abreuvoirs étant placés dans des zones d’ombres rendait difficile la prise de vue d’envolé. J’ai terminé la journée dans le parc linéaire de la rivière Beauport pour un peu de macro ce qui me donna quelques araignées.

Je vous présente dans cette galerie quelques photos de colibri en vol qui ne sont pas top mais je n’ai pas détesté l’effet que le reflet de l’abreuvoir a provoqué.

 

Provencher

Ma première vague de vacance tire à sa fin et j’attendais une belle journée en semaine pour me rendre au marais Léon Provencher. Il y a bien deux ans que j’avais visité ce marais car il est trop populaire les week-ends mais voilà ma chance pour y aller en semaine. Arrivée à 5:45 sur le site. Je suis seul et c’est incroyable le calme qu’il y a sur ce marais. Mon but était de photographier le petit blongios mais ce fut un échec. Il a sorti 5 minutes et c’est à ce moment que j’avais décidé de faire une courte balade le temps de me dégourdir les jambes… Je n’ai quand même pas perdu mon temps car plusieurs beautés du monde aviaire et aussi des insectes se sont donner en spectacle pour mon bonheur et celui de mon objectif.

 

Ailes blanches

Début de vacance aujourd’hui et mega-rareté pour les débuter. Une paruline à ailes blanches s’est présenté au Domaine de Maizerets. Tout une rareté car elle n’a jamais été vu au Québec. Condition bien difficile car le temps était très nuageux et elle aimait beaucoup la cime des arbres mais j’ai eu la chance de l’observer un peu plus bas. Un très beau moment. Si un fond d’écran de cette rarissime observation vous intéresse, il est disponible ici: https://1drv.ms/i/s!AvYgPeXw2-POukh2trytXv83nj1h

 

Difficile macro.

Une belle journée de soleil pour le parc linéaire de la rivière Beauport. Je débute la ballade en mode oiseaux. Très peu de sujets montre leurs présences dans le parc. Est-ce la fraîche, les bons vents ou simplement un creux dans la migration aviaire mais c’est le calme plat. Je change donc de kit et j’opte pour la macro et au lieu de scruter la cime des arbres, c’est plutôt sur la basse végétation que je concentre ma recherche mais tout comme la faune aviaire, le petit monde des insectes offre peu de possibilités. Avec beaucoup de patience et de concentration, j’ai découvert de très petits sujets comme deux araignées qu’a la première vue avaient plutôt l’allure d’une petite mousse sur la feuille mais une fois dans l’objectif, je découvris de belles bêtes. À cause du vent, je n’avais pas apporté la super macro (MP-E65) mais j’ai poussé le matos au maximum pour obtenir la mise au point à la plus faible distance possible et réussir des clichés du mieux que je pouvais. Voici le résultat.