Les sept merveilles du jour

Difficile passage chez l’oncologue hier mais aujourd’hui il y a eu contre-poids et j’ai eu une journée incroyable dans le parc linéaire de la rivière Beauport. Pour débuter je trouve quelques tales de Tanaisies vulgaires en pleines floraisons qui sont une plante hôte très populaire et j’y retrouve Closterotomus norvegicus, une punaise embusquée et un Cantharide à bande terminale. Dans le fond d’une fleur de Chicorée sauvage butine allègrement une Syrphidé. Un peu plus loin je suis surpris par Enoplognatha ovata avec une immense proie qui semble être Eristalis arbustorum. Dans mon petit sentier secret je retrouve enfin une bête que je recherchais activement depuis quelques semaines soit la sublime Graphocephala teliformis. J’ai terminé mon trajet et je rencontre encore une fois Closterotomus norvegicus mais cette fois sous forme de nymphe. Je vous présente donc les sept merveilles du jour.

Les quatre trouvailles du jour

Chaude journée avec un humidex élevé et je me rends dans le parc linéaire de le rivière Beauport pour observer mes petits amis à six et huit pattes. Il y a un vent désagréable pour la photo mais qui fait du bien par cette chaleur. Je fais mon parcours habituel et je récolte photographiquement parlant plusieurs beaux sujets. Les Tanaisies vulgaires commence à s’installer et déjà je découvre une belle punaise embusquée. Par la suite sur une feuille je découvre une toute petite bête soit une nymphe de Cicadelle prénommé Jikradia olitoria. Plus loin sur ma route je me tape mon premier lifer de la saison. Une Clyte des champs est confortablement installée sur une fougère pour mon plus grand plaisir. Pour terminer je trouve un beau Charançon vert. Avec cette belle récolte je n’avais aucune honte à venir m’installer devant le ventilateur à la maison. Voici les quatre trouvailles du jour.

Les trois merveilles du jour

Après une nuit particulièrement fraîche je me rends au parc linéaire de la rivière Beauport. La chaleur arrive graduellement et le vent est tolérable. La récolte photographique entomologique est satisfaisante et j’ai l’immense plaisir de retrouver un Cantharide à bande terminale. Un insecte qui devrait être plutôt abondant dans les prochaines semaines. Un peu plus loin un papillon m’a fait courir un peu mais j’ai réussi à l’immortaliser en pause. C’est Subhastata stygiata qui s’est installé quelques instants sur un arbre. Pour terminer je retrouve une beauté que je n’avais pas encore vu cette année soit le Neamblymorpha milva. Voici les trois merveilles du jour

Les merveilles du jour

Ce n’est pas la plus chaude des avant-midis mais l’humidité est très présente dans le parc linéaire de la rivière Beauport. Mon début de parcours est passablement productif mais la suite fut passablement tranquille. J’ai hésité beaucoup pour choisir le sujet du jour et comme je ne réussissais pas à me décider entre ce magnifique Cercope nommé Philaenus spumarius qui semble recouvert de feuilles d’ors et cette belle araignée de la famille des Philodromidae nommé Philodromus cespitum. Voici donc les deux merveilles du jour.

La belle du jour

Très bonne avant-midi dans le parc linéaire de la rivière Beauport malgré le vent. C’était jour de sortie pour les araignées car j’en ai vu plusieurs mais malheureusement pas de sauteuses. Dans le sentier des poètes je découvre Une tipule tigrée. Elle est sous une feuille un peu cachée mais je m’installe quand même pour la photo et en faisant les premières prises je remarque du mouvement derrière la tipule et là je comprends la situation, la tipule est la proie d’une toute petite araignée. Après une bonne attente la petite s’avance et je découvre Enoplognatha ovata qui travaille son casse-croûte. Très surprenant qu’une petite Theridiiae récolte une bête de cette taille. Elle sera donc la belle du jour.