Minganie 2017 jour 2

Première journée en solo sur la Côte-nord. Le soleil doit être plus rare aujourd’hui mais le plafond nuageux donne habituellement de belles couleurs aux levés et couchés de soleil. Je me dirige aux abords de la magnifique rivière Romaine aux petites heures du matin et là j’ai droit à tout un spectacle. Le soleil prend naissance au tournant d’un méandre et embrase les deux masses nuageuses couvrant le ciel. Heureusement que je suis seul car je suis sans voix devant cette magnifique beauté que j’observe dans le viseur. Le soleil levé, je me remets de mes émotions et me rends sur un site que le sympathique propriétaire de la maison que je loue m’a fait part, soit le Cap ferré. Une longue plage de roches recouverte parfois de végétation. La beauté du site est dû à l’érosion des pierres par l’eau pour former des monolithes de petites et moyennes tailles ce qui offre un paysage presque lunaire mais surtout splendide. Comme le ciel était couvert, l’après-midi fut consacré aux boutiques et magasins de Havre St-Pierre mais heureusement la lumière a décidé de revenir pour la fin de journée et colorer le couché du jour. je me suis aussi amusé avec les longues poses pour des effets qui rendent l’eau vaporeuse. Mon passage dans les bras de Morphée fut passablement coloré par les souvenir de cette journée.

Minganie 2017 jour 1

Il y a longtemps que nous en rêvions et après plusieurs voyages en Gaspésie et Grand-Manan, c’est la Minganie que nous visitons cette année. Le but du voyage est la visite de l’ile aux perroquets pour l’observation des si adorables Alcidés dont le fameux Macareux moine mais il y a aussi les paysages à couper le souffle et les rivières presque indomptables de la côte-nord. Nous sommes arrivées la veille et ont c’est très bien installé dans une maison au bord du fleuve. Cette première journée photo en sera une de découverte et je débute par le lever du soleil face à la maison. Cette position n’est pas optimale pour le levé du jour mais je réussi à saisir un peu de cette belle couleur. Le milieu de journée fut chamboulé car ma conjointe a eu un problème avec un pied et la visite suivante a été l’urgence du CLSC de Havre St-Pierre. Tout s’est bien terminé mais j’ai perdu ma co-équipière pour les prochains jours. Nous avons eu le temps de parcourir les villages et rivières du secteurs et j’ai terminé la journée ou elle a débuté soit devant la maison pour le coucher du jour. Malgré les avaries, nous sommes très enthousiasme pour la suite des choses car nous sommes dans un pays incroyable et ma conjointe a une nouvelle carte d’hôpital que peu de gens ont dans la région de Québec!

Gaspésie 2016 jour 6

Après la grande virée d’hier, j’ai décidé de ne pas trop m’éloigner surtout que le temps sera nuageux et pluvieux pour la journée. Je tente ma chance pour la levée du jour et je n’ai pas été déçu. Je me suis installé devant le cimetière des ancêtres qui est au bord de la falaise et le spectacle fut grandiose. Tellement que j’ai eu le temps de me déplacer vers le phare pour terminer cette série colorée. Malheureusement le soleil s’est rapidement caché derrière les nuages mais j’ai continué ma route dans le parc Forillon et ce fut la meilleure idée car à peine arrivé près du secteur nord, je rencontre une jolie demoiselle élan d’Amérique traversant la route. Sa courte curiosité me donna le temps de quelques clichés, un beau moment. Par la suite je me suis dirigé dans le secteur sud ou rapidement j’ai croisé un lièvre d’Amérique mais ce n’était qu’une entrée car un peu loin j’ai rencontré un superbe ours noir qui disparut rapidement en forêt mais heureusement j’ai eu le temps de saisir la scène. J’ai pris une pause au bout de la route et j’ai entendu des sons de souffle. Je me suis dirigé dans un secteur près de la falaise et j’ai compris ce qui se passait. Un bon groupe de petits rorquals chassaient dans la baie de Gaspé. Leur souffle résonnait dans l’écho du calme matinal. Quel instant incroyable je vivais. Même s’ils étaient éloignés, j’ai fait quelques photos des baleines pour immortaliser ce moment. Au retour j’ai rencontré un autre ours noir. Celui-ci n’avait pas envie de me voir et tenta de se sauver par le cap rocheux mais échoua sa tentative. Il se reprit un peu plus loin pour déguerpir. Heureusement j’ai quand même eu le temps de le mettre en boite. C’est avec un autre lièvre que j’ai terminé cette avant déjeuner que je pensais être triste mais qui fut superbe. Le restant de l’avant-midi fut consacré à la pêche ce qui nous donna un bon dîner de capelans. L’après-midi fut sous la pluie qui se termina par un gros orage en début de soirée. Un double arc-en-ciel me fit ressortir les Kodaks et j’ai eu droit à un très coloré couché de soleil. Heureusement que j’étais très fatigué au couché sinon avec tous ces images que j’avais en tête, la route vers le sommeil aurait été difficile.

 

Gaspésie 2016 jour 4

Les nuages bien installés durant la nuit ont persisté en avant-midi bloquant la sortie du soleil pour le levé du jour. J’ai donc pris un café de plus pour attendre la lumière et me diriger dans le parc Forillon. Je me rends vers l’un de mes sites chanceux pour ce qui deviendra ma dernière rencontre avec ce gros gourmand d’ours noir. Malgré la faible lumière j’ai saisi quelques clichés lors de son gavage de pissenlits. En me rendant sur un autre site, je croise M. et Mme. Élan d’Amérique en plein déjeuné. Après un peu de pêche sur quelques sites et un bon dîner, le soleil revient en force. Nous repartons dans le parc pour croquer quelques paysages, un carouge et un beau gros et dodu porc-épic en plein lunch. Le couché du jour se passa au phare de Cap des Rosiers ou les nuages ont servi de toile pour recevoir tous les couleurs que peu projeter cette belle boule de feu qu’est le soleil. Que de bonheur peu procurer cette magnifique Gaspésie.