La cassure

Malgré l’abondance du dernier mois j’appréhendais ce moment. Dernièrement il y avait eu une certaine baisse d’observation d’insectes mais je ramenais quand même une bonne quantité de photos. Ce matin-là dans le parc linéaire de la rivière Beauport il fait 6°c à mon arrivée. Le ciel est fortement couvert et sombre. Il y a même quelques brins de pluie mais le pire est le vent qui fouette la végétation. À part quelques diptères, la seule bête observable est derrière le Kodak…. Cette cassure annonce la fin imminente de ma saison macro mais avec un beau soleil je pourrais poursuive encore un petit bout de temps.