Enfin le printemps!

He oui, le week-end de Pâques arrive avec les températures printanières. La migration aviaire en a profité pour débuter et je l’ai constaté au domaine de Maizerets. Deux belles journées à observer nos petits amis ailés ce qui fut du pur bonheur. Voici deux représentant qui ont fait chauffer mon Kodak. Le roitelet à couronne dorée et le quiscale bronzé. Deux autres articles arriveront sous peu pour la suite.

 

Une volée de colvert

En cette fin de mars je me rends au Domaine de Maizerets dans le but d’observer le début de la migration aviaire mais elle est bien lente cette année. Le début de ma promenade m’offre un moment fort avec un beau cardinal rouge bien en voix installé à la cime d’un arbre. Par la suite c’est le calme plat à part l’observation de mon premier carouge à épaulettes. Comme j’adore le défi photographique des oiseaux noirs, je sens que le plaisir arrivera bientôt. Après une longue balade, je me concentre sur la rivière et m’amuse avec les envolées de canard colvert, une pratique pour les oies des neiges…. Pour terminer ma journée, une jolie petite sarcelle d’hiver vient « enneigir » sur l’étang gelé juste devant moi. J’en ai bien sûr profité pour lui tirer le portrait. Une journée calme qui rapporte quand même quelques beaux clichés. Ma journée est comblée!

 

Alouette vs petit brun.

Par un beau samedi ensoleillé, je pars à la chasse (photographique) au dindon sauvage. J’en rencontre quelques-uns en début de parcourt mais trop farouche ils quittent en voyant l’automobile. Impossible d’en observer d’autre mais une belle surprise fait mon bonheur. Une alouette hausse-col vient se présenter devant mon objectif. Le temps de quelques clichés, et elle est repartit. Je change donc de secteur pour continuer avec les alouettes mais une fois sur place, rien de rien… Tout est désert. Après un certain temps je comprends ce qui se passe car un épervier brun passe dans la zone. Je décide d’attendre un peu pour le retour des alouettes mais aucune chance, les petits ont trop peur. Au moment de quitter, je remarque une tache foncée dans un arbre devant moi. C’est l’épervier brun qui s’est installé en attente. Je tente une approche pour de meilleurs photos et je réussi car l’oiseau est en mode chasse et ne donne pas trop d’importance à ma présence. Je le mitraille à mon goût et n’oublie pas de le remercier avant de me retirer. Ma journée est complète!

 

Oiseaux et fish-eye

À la mi-mars, je me suis rendu au Domaine de Maizerets. Sachant que c’était plutôt tranquille, j’ai ressortis mon second boitier monté avec le super objectif fish-eye de Lensbaby, un sympathique joujou. J’ai donc croisé sittelle, corneille, roselin, junco, mésange, canard et écureuil ainsi que j’ai saisi quelques paysages dans un monde arrondi.  Une fois rendu à la maison et regarder les photos, je me suis rendu compte que ce ne fut pas tranquille du tout. On est souvent bien gâté par les raretés mais on oublie trop souvent la faune locale qui colore allègrement nos sorties.