Oiseaux, chute et escalade

Enfin un congé sous le soleil. Je me rends au Domaine de Maizerets. En arrivant sur le bord de la rivière il y a une envolée de canard colvert et mon setup iso n’est pas au point ce qui donne du flou dans le mouvement mais en fin de compte j’aime bien cet effet dans les ailes des canards. Le restant de la visite fut bien tranquille à part un petit Junco ardoisé mais en fin de parcourt j’ai découvert un arbre laissant échapper de la sève et les sittelles à poitrine blanche et les pics mineur s’en donnaient à cœur joie. Pour terminer la journée je me suis dirigé vers le site de la chute Montmorency. La chute glacé est toujours spectaculaire en hiver ainsi que sa voisine le voile de la mariée mais ce qui a aussi attiré mon attention est un groupe d’escaladeur qui s’amusaient à gravir la paroi glacée à l’ouest de la chute.Le pano de la chute est composé de six photos. Une belle journée qui a fait travailler mon matériel photo, comme ça fait du bien! Si la photo de la chute vous tente, j’ai préparé un fond d’écran disponible ici:  https://1drv.ms/i/s!AvYgPeXw2-POrCY01hCiPHP-Kssg

 

Gaspésie 2016 jour 7

Dernier jour photo de ce voyage en Gaspésie 2016 car demain ce sera le retour à la maison. Je garde la bonne habitude de me lever très tôt pour assister à la levée du jour et encore une fois il ne sera pas piqué des vers car le feu semble pris en mer et illumine les nuages. Le puissant soleil se met en place et je me dirige dans le parc Forillon. La lumière rasante est incroyable et illumine un petit bûché d’où sort graduellement trois élans d’Amérique. C’est le top du voyage car partout c’est sombre sauf dans ce bûché ou les trois bêtes sont éclairés par cette sublime lumière d’or. Les orignaux se laissent photographier quelques minutes avant de reprendre le bois mais en même temps, j’entends du bruit de l’autre côté du chemin et c’est quatre autres élans qui sortent du canal pour se placer sur le bord du chemin. C’est tout à fait incroyable, sept orignaux en même temps dans le champ de vision, tout un cadeau de départ. Pour terminer cet avant-midi nous avons fait un peu de pêche à quai pour nous remettre de nos émotions. Pour l’après-midi, je me suis concentré dans le secteur entre Cap-des-rosiers et l’Anse-au-griffon pour les paysages en plus de croiser un phoque commun et des fous de Bassan dont j’ai fait un montage photo des étapes de leurs plongeons de pêche.

Voilà qui met fin à ce sublime voyage qui m’a fait vivre beaucoup de sensations grâce à toute cette splendeur et beauté que la Gaspésie peu offrir. Si vous passez par Cap-des-rosiers, faite un arrêt aux motels du phare pour saluer M. Alain Côté. C’est lui qui m’accueil depuis plusieurs années. Il est un hôte formidable et pourra vous offrir plusieurs types d’hébergements et vous pourrez vous aussi vivre des moments incroyables dans ce bout de pays. 

Très froid

Quelle fraîche matinée, on se serait cru en janvier. Éole a décidé de se faire sentir et a apporté son facteur éolien à cette froide journée. Nous avons parcouru les rangs de la rive sud jusqu’à Montmagny dans le but d’y trouver de beaux paysages et peut-être un harfang. Malgré une belle journée annoncée, les nuages nous ont suivi tout le long du parcours. Pas d’oiseaux à photographier, je me suis rabattu sur les panoramas de paysages. Vivement le printemps, je m’ennuie de mes bibittes….

3 mars 2017

Enfin du beau soleil une journée de congé. Le vent rend le temps très froid mais ce n’est pas grave et je pars à la recherche d’images en débutant par un passage dans la baie de Beauport. À part le paysage et les vinaigriers glacés, c’était bien tranquille. Je poursuis ma route vers l’arboretum de Québec ou les écureuils gris sont maître de ce secteur. À cause d’un imprévu, j’ai dû mettre fin à ma ballade mais je me reprendrai sûrement demain.