Gaspésie 2016 jour 3

Ce fut la journée de l’ours. Pour débuter cette journée. C’est le levé du jour au phare de Cap-des-rosiers ou le ciel s’enflamme pour notre pur bonheur et celui de mon objectif. Par la suite pour attendre une lumière suffisante dans Forillon, je m’installe derrière le phare pour observer les oiseaux marins suivre les bancs de capelans dont les fous de bassan. Une fois le jour levé, je parcours le parc Forillon et je me rends compte que c’est le party des pissenlits car je rencontre deux ours noirs et un lièvre d’Amérique en plein buffet. C’est incroyable ce que peut procurer ces rencontres, des vrais moments de communion avec la nature ou nous nous somme observer dans le plus grand respect de part et d’autre. Après ces moments forts et un bon déjeuné, j’ai capté quelques paysages du secteur dont le cimetière des anciens et l’anse au griffon. Une fois dans l’anse, une belle surprise m’attendait. Une famille de pluvier kildir vaquait à leurs occupations dans un marais dont deux petits poussins plein de vie. Pour compléter cette journée, je me suis amuser à observer les fous et les mouettes pêcher le caplan et j’ai fait un petit montage du plongé de deux fous.  Le soir venu, c’est au phare de Cap des rosiers que nous avons terminé cette incroyable journée au bout de la péninsule gaspésienne.

 

Merle jaseur

Premier froid de cet hiver et le soleil est incertain. Je décide de ne pas aller trop loin et c’est au domaine de Maizerets que je pose mes crampons. C’est très très très tranquille mais heureusement quelques merles et un seul jaseur tente de récolter les beaux petits fruits de l’arboretum. Ce n’était pas chaud mais les acrobaties de certains oiseaux réchauffent l’atmosphère. J’ai terminé ma route dans la baie de Beauport à la recherche du grand blanc mais c’est plutôt un groupe de bernache du Canada qui se retrouva dans mon objectif.

 

Gaspésie 2016 jour 2

La courte nuit au son de vagues à fait du bien. Le soleil se lève tôt en Gaspésie et c’est à 3 heures que je sors du lit pour le levé du jour et ce sera comme ça tout la semaine car je ne veux absolument pas manquer l’arrivée et le départ du soleil sur la péninsule. C’est à Cap-de-rosiers avec le phare en avant plan que je fais mes premiers clichés. Les conditions ne seront pas optimales mais j’aurais bien le temps de me reprendre. Par la suite le soleil rasant éclair magnifiquement le parc Forillon ainsi que les beaux sujets que j’ai croisés dont le cerf de Virginie, l’ours noir et le porc épic d’Amérique. Pas mal fort en émotion cette avant-midi. Le restant de la journée fut occupé par un peu de pêche à quai et d’observation d’oiseau ce qui m’a donné quelques clichés de cormoran à aigrettes. Le début de soirée se passe dans le parc Forillon ou nous avons croisés deux élans d’Amérique restant dans les bois. Pour terminer je me suis installé à l’entrée du parc Forillon pour le couché de soleil et pour un court instant un petit ourson debout sur ses pattes arrières m’observait se demandait bien ce que je faisais avec ce trépied. La nuit sera encore courte mais elle sera surtout remplie d’images incroyables que peu nous offrir la Gaspésie.

 

Lourde neige

En début et fin d’hiver nous avons de ces bonnes chutes de neige gorgé d’eau qui modifie les paysages avec les arbres qui subissent le poids de cette neige. Nous avons parcouru la couronne nord de la région pour découvrir la féerie des neiges mais aussi les camions d’Hydro Québec qui tentaient de redonner l’électricité aux gens de Stoneham et Tewkesbury. Les paysages étant gigantesque, j’ai produit plusieurs panoramas incluant de 4 à 6 photos.

 

Gaspésie 2016 jour 1

Avec le temps triste que nous subissons. il est temps de revenir aux archives. J’ai passé une magnifique semaine à Cap-des-rosiers situé au nord de la péninsule Gaspésienne mais surtout à la porte du parc Forillon. À la mi-juin le temps était frais mais très beau ce qui fut très intéressant pour parcourir la péninsule. Nous somme arrivée en mi-journée et une fois bien installé nous avons fait une virée dans le parc Forillon pour trouver des élans d’Amériques et terminer notre journée au phare de Cap-des-rosiers pour observer les oiseaux dans la belle lumière tombante.