Gris coloré

Bien qu’en cette période de l’année tout nous semble gris et brun, il est possible de trouver un peu de couleur dans les petits fruits restants dans les arbres tout l’hiver à moins que les jaseurs boréaux viennent s’en régaler. A ce moment se sera les jaseurs qui coloreront pour un temps ces arbres dégarnis. Juste à côté dans l’étang, une belle sarcelle d’hiver contraste dans cette univers presque monochrome avec son beau costume des grands événements. Pour revenir à l’effet monochrome, rien de mieux qu’une chouette rayée bien installée sur sa branche pour imager l’effet.

J’ai préparé un fond d’écran pour vous avec un jaseur gourmand que vous trouverez ici: https://1drv.ms/i/s!AvYgPeXw2-POrAIAPz7uCRLHJqdA

 

 

 

 

La descente du crabe

Un beau matin chaud et venteux je parcourrais le parc linéaire de la rivière Beauport à la recherche de sujet macro. En scrutant un bosquet de tanaisie vulgaire, je découvre une toute petite bête qui se déplace au gré du vent. Pas facile à observer avec ce mouvement et encore plus difficile à photographier mais quelques accalmies m’ont permis d’identifier une toute petite araignée crabe de la famille des mecaphesa descendant en rappel sur son fil unique. Juste à coté, toujours dans les tanaisies une chenille test son camouflage en imitant une branche. Tout un mimétisme que la nature lui a offert. Pour terminer, tout près, dans un endroit calme, un jeune charançon brun observe la scène.

Il y a de la vie dans ces bosquets!

 

Le crabe et l’araignée

Il y a fort longtemps, un crabe débarqua sur une plage qui semblait désert. Il s’installa sous une roche pattes déployés prêt à attraper toute proie qui passe dans la zone. Une araignée trop petite pour devenir un repas passa devant. Mais que fais tu la lui demanda l’araignée. Je chasse lui dit le crabe. Je suis à l’affût sous cette roche et la première bête qui passe sera mon repas. Tu ne fais pas ça? Mais non s’offusque l’araignée. Pour chasser, je choisi un site dégagé ou je construit et installe une grande toile pour attraper mes proies. C’est un grand travail qui est souvent saboté par des oiseaux ou des petits ou grand animaux qui ne respecte en rien mon travail. Mais pourquoi tu ne fais pas comme moi dit le crabe. Tu n’a qu’a te trouver un habitat qui est fréquenté par tes proies favorites et t’y installer pour attendre ton repas. Tu sera beaucoup moins fatigué et tu aura plus d’énergie pour les amours. La dernière phrase fit sonner une cloche chez l’araignée, chasse facile et amour en prime, pourquoi pas…. Elle s’installa donc dans le coeur des fleurs à attendre les butineurs du secteur et le résultat fut spectaculaire. Au fil du temps, elle s’adapta à son environnement en devenant quelque peu caméléon en adaptant ses couleurs pour être moins visible et obtenir le meilleur mimétisme. Maintenant elle fait partie de la famille des Thomisidae sous le nom de Misumena vatia mais communément appelé araignée crabe.

 

Mini clown

Comme le temps n’est pas très propice à la photo depuis un certain temps, je vais puiser dans mes archives non présentés pour agrémenter le temps. Voici deux clichés du spectaculaire charançon clown et une mouche non identifiée.

Les oiseaux dans les couleurs

Ho bel automne

Couleur maximal tu nous donne

orange, jaune ou cramoisie

tu tapisse le fond choisi

rien ne sera aussi beau

que ces couleurs avec des oiseaux.

 

Voici le résultat d’une journée incroyable à la base de plein-air de Ste-Foy ou se sont croisés grand-héron, canard branchu, harle couronné ainsi que plusieurs autres oiseaux dans des reflets incroyables. Je vous offre pour colorer votre environnement un fond d’écran du héron en vol disponible ici: https://1drv.ms/i/s!AvYgPeXw2-POq2WcZIWguF3PU6fC